Le snacking est un terme apparu en France à la seconde moitié du XXème siècle pour désigner le fait de manger des plats prêts à consommer. Vous pouvez commander des snacks, vous les faire livrer ou les manger sur place. C’est le concept de la restauration rapide qui propose des sandwichs, des hamburgers, mais également des plats préparés.

Comment cette nouvelle tendance est-elle née ?

C’est un phénomène tout récent qui connait une réussite fulgurante. Il a vu le jour en réponse à la demande des consommateurs vivants dans une société qui ne cesse de bouger. En effet, le rythme de vie actuel fait que, pour gagner du temps et éviter le stress, les gens recherchent une consommation rapide et nomade. Les femmes deviennent aussi de plus en plus actives et n’ont plus assez de temps à consacrer à la cuisine. C’est pourquoi les familles se tournent de plus en plus vers les plats prêts à consommer. Le mode de vie a aussi changé : au cours des 30 dernières années, le temps de préparation des repas est passé de 30 à 10 minutes tandis que le temps consacré au déjeuner est passé de 1 h 40 à 40 minutes. Aujourd’hui, la plupart des gens mangent sur leur lieu de travail. Il est presque impossible de faire un aller-retour entre le lieu de travail et la maison pour prendre le déjeuner à midi. Le développement des nouvelles technologies a aussi participé à l’essor du snacking : commander un repas à n’importe quel moment, à n’importe quel endroit et pour n’importe quelle destination est aujourd’hui possible. La restauration est certes rapide, mais elle doit tout de même répondre aux besoins nutritionnels des consommateurs.

Pourquoi on aime le snacking ?

Les enseignes de restauration rapide et les grandes surfaces ne cessent de proposer des rayons pour le snacking. Ce dernier fait référence aussi bien au repas qu’au grignotage. Vous pouvez commander pour prendre un repas principal ou prendre un en-cas. Et attention au raccourci, la restauration rapide ne veut pas dire nourriture grasse. En effet, les différentes variétés de snacking proposées par les industriels du secteur reposent sur des recettes plus saines. Eh oui, la plupart des emballages portent des slogans comme « allégé en matières grasses » ou encore « sans gluten ». Certaines marques viennent même jusqu’à commercialiser des aliments dits « régional » ou encore « halal » pour répondre aux besoins des plus exigeants. Il faut reconnaître que ce concept séduit bien les consommateurs qui désirent gagner du temps et manger sainement. Ils vendent des produits en format poche pour que chacun puisse emporter son repas et manger n’importe où. Comme toutes les marques alimentaires courent après la vague du bio, les industriels du snacking s’y mettent également. Ils proposent des aliments plus sains et savoureux en même temps. Puis, ils les emballent dans des packagings modernes généralement dans les tons verts. Ils parviennent alors au concept du grignotage qualitatif. Les aliments en vogue auprès des industriels du snacking sont le sandwich, le hamburger, le panini et le bagel disponibles en plusieurs versions. Vous avez par exemple le sandwich jambon-beurre, le bagel poulet ou endives et le burger kefta. En guise de dessert qu’on peut manger sur le pouce, vous pouvez prendre des tartelettes pralinées avec crème chantilly, des smoothies aux fruits et à la crème anglaise ou encore des cupcakes à la pistache.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *